Salut, Comment pouvons-nous vous aider?

Racheter une résidence de tou...

Avantages de racheter une résidence de tourisme dans l'ancien

Racheter une résidence de tourisme dans l’ancien

Résidence de tourisme : Effectuer un investissement locatif sur le marché de l’ancien peut s’avérer être une stratégie payante. En effet, elle peut permettre de recevoir des revenus supplémentaires et de profiter d’une fiscalité intéressante.

Pourquoi effectuer le rachat d’une résidence de tourisme dans l’ancien ?

En investissant dans une résidence de tourisme vous achetez en copropriété dans une résidence consacrée à l’accueil de touristes. Ensuite, vous souscrivez un bail commercial avec un exploitant qui prendra en charge la gestion de vos biens. Il pourra par exemple s’occuper de la recherche de locataires, veiller au bon fonctionnement des différents services, ect… Quelque fois ce type d’investissement peut souffrir d’une mauvaise réputation liée aux exploitants qui obligent les investisseurs à revoir les loyers à la baisse, lorsqu’ils n’ont pas fait faillite !
Cependant, racheter un logement dans une résidence de tourisme déjà en activité vous permettra de réduire ce type de risque puisque vous aurez accès à l’historique financier de la résidence. D’autre part, il est nécessaire de savoir que vous pourrez profiter, à l’achat de votre bien, d’une décote comprise entre 20 % à 30 % en fonction du prix du neuf.

Ce type d’investissement donne-t-il accès à des privilèges fiscaux ?

Vous pourrez bénéficier du régime d’imposition favorable de loueur en meublé. Uniquement, si vous percevez moins de 32.900 Euros de bénéfices dans l’année, vous serez casé sous le régime du micro-BIC et vous profiterez ainsi de l’application d’un abattement forfaitaire de 50 %, mais il sera impossible de décompter vos charges. Cependant, vous pourrez faire le choix du régime réel, qui correspond à une applicable de plein droit, si vous percevez plus de 32.900 € de recettes par an, vous serez imputé de toutes vos charges liées à l’exploitation et aux intérêts d’emprunt et vous pourrez amortir votre investissement sur trente années pour les logements et sur sept années pour les meubles. Toutefois, une acquisition de bien sur le marché de l’occasion ne vous donne pas droit aux privilèges fiscaux destinés aux acheteurs de biens neufs. Comme par exemple, vous ne pourrez pas avoir accès au dispositif d’impôt « Censi Bouvard », qui correspond à une diminution d’impôt de 11 % du montant de l’opération dans la limite de 300.000 Euros et vous ne pourrez pas non plus reprendre la TVA.

Quels rendements peut-on envisager ?

Le rendement brut que vous pourrez obtenir en divisant la somme des loyers perçus par le coût d’acquisition de votre bien, est souvent compris entre 4 % et 6 %. Toutefois, vous pouvez consentir à une diminution de ce rendement contre la possibilité de profiter de votre bien pendant une courte période allant de 3 à 4 semaines sur l’année. Le rendement net, est généralement inférieur à 10 % en fonction du brut, il varie par rapport à la répartition des charges entre l’exploitant et le bailleur.

 

Partager l'article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *